Ki sé c’est ki ?

 

 

 

Nanouche.jpg
Photo 1 – de Nanouche Deresys.

rue de la Prévoyance – Bruxelles
Ki sé c’est ki ?

A 1 Netje de bich , A2 Thérèsa Desmet ( soeur de Roland et Flup), le monsieur accroupi Schuun Jeancke .
Deuxième rang de gauche à droite B1 Swa Kermis B2 Ree Depoorter ( le papa de Netje )

rue de la prévoyance,bruxelles

Photo 2
Photo de Nelly Lallemand.

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Photo 3 – francine Kohne, années 70.

Debout, Pierrot Heymbeeck et Louis Samin assis à droite Nadine Heymbeeck

 

rue de la prévoyance,bruxelles
Merci à Titi.

 

rue de la prévoyance,bruxelles
Photo 4

La « petite » école de la rue de Cureghem.
J’ai reçu la photo d’Emile Janssens  » tête de Martien »
Ket, il habitait rue des Foulons
A 1 Pierrot Berdrand – A 2 Louis Samin – A 8 – Emile Janssens

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Photo 5 – photo de Jean Pierre Marsini

A1 Freddy A2 Henry A3 Hakim  A4 Jean-Pierre A5 Tonny Miras »

Les Dinosaures

 

rue de la prévoyance,bruxelles
Photo 6 – photo de Léon Paris

 

rue de la prévoyance,bruxelles
Photo 7 – photo de René Jansen

 

 

Ki sé c’est Koi ?

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 1 –  de Pierrot Heymbeeck – années 70.

Nicky à raison

A l’extérieur de la chapelle, sur la partie inférieure gauche du mur de façade, un bas-relief du sculpteur Georges Dobbels (1969) évoque la silhouette de l’hôtel de Nassau du temps de sa splendeur.

 

La chapelle Saint-Georges, appelée ordinairement chapelle de Nassau, seul vestige de l’hôtel du même nom, a été construite pour Henri de Nassau*, en style gothique brabançon, au début du XVIe siècle. Après la rupture entre Guillaume le Taciturne et Philippe II, l’hôtel de Nassau connut de nombreuses vicissitudes; tour à tour confisqué et restitué par le gouvernement espagnol aux descendants de la famille d’Orange-Nassau, il devint finalement, en 1731, le siège de la Cour. 

 

En 1756, le gouverneur Charles de Lorraine racheta l’hôtel à son dernier possesseur et le fit reconstruire en style Louis XVI, à l’exception de la chapelle. Celle-ci connut, depuis le XIXe siècle, les affectations les plus variées; elle servit successivement d’entrepôt provisoire pour les oeuvres du sculpteur Mathieu Kessels, que l’Etat avait achetées en 1839, de laboratoire pour le Musée royal d’histoire naturelle (on y monta notamment les iguanodons de Bernissart), de salle des catalogues pour l’Institut international de bibliographie et de salle de lecture pour les Archives générales du Royaume.  

*         Une autre source dit que  « La chapelle de Nassau, dont le véritable nom est « chapelle van Duvoorde », en mémoire de son fondateur, fut fondée en 1346 par Guillaume van Duvoorde, un important financier du XIVe siècle. Elle est dédiée à Saint Georges ».

Source internet.

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 2 – Pierrot Heymbeeck – années 70.

L’Hôtel Ravenstein (ancien Hôtel de Clèves-Ravenstein) est un hôtel aristocratique de la fin du XVe siècle situé au numéro 3 de la rue Ravenstein, à côté du Palais des beaux-arts de Bruxelles

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 3 – Pierrot Heymbeeck – années 70.

Monique à raison

 

Saint-Jacques est la troisième paroisse connue de Bruxelles, après Saint-Géry (disparue à la révolution française) et Saint-Michel (devenue la Cathédrale Saint-Michel-et-Gudule).

Il est possible que Saint-Jacques ait son origine comme chapelle castrale du premier château construit vers 1100 par les comtes de Louvain sur le Coudenberg, la plus haute colline sur la rive gauche de la rivière Senne qui traversait la petite ville. Plus probablement Saint-Jacques était une église accolée à un hôpital pour pèlerins voisin du château, ce qui expliquerait son titre de Saint-Jacques. La présence d’une église sur le Coudenberg est attestée au XIIe siècle. Le nom de ses desservants est connu dès 1121. 

 

Ki sé c’est Où ?

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 01 – Pierrot Heymbeeck – années 70 

Pour accentuer encore plus la masse de la tour, j’ai pris la photo avec un 400 mm. Je crois me souvenir qu’à l’époque l’avis des  gens n’était pas très favorable à cette construction. P.H.

La Tour du Midi est la plus grande tour de Belgique. Elle est haute de 150m (165 avec antenne) et compte 38 étages. Elle a été construite entre 1962 et 1967 sur le territoire de Saint-Gilles, près de la gare du Midi. (internet) 

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 02 – Pierrot Heymbeeck – années 70

rue de la prévoyance,bruxelles

Dias 03 – Pierrot Heymbeeck – années 70

 

rue de la prévoyance,bruxelles

Photo 04 – Pierrot Heymbeeck – novembre 2011

Publicités

Léon PARIS

Léon PARIS, nous pose une devinette
Qui reconnaît l’homme .
Un indice : On parlait quelque fois de lui aux alentours des années 60,70.

 

 

inconnu.jpg

De la porte de Flandre à la porte de Namur

 

On continue notre promenade vers la porte de Namur
En partant de la P. Sainte Catherine « n°6 » ( près de la1ière enceinte)

 

 

Plan.jpg
Extrait du Plan de la ville de Bruxelles, ville noble…
Eugène-Henri Fricx, orienté vers l’est, c.1/6600.
Bruxelles, 1712.

Les grands bâtiments sont individualisés, le nom des rues est inscrit en flamand, alors que la longue légende de 112 numéros est française. Les impasses et ruelles sont représentées avec leurs escaliers, et diffère quelque fois de celles du plan de 1708.

 

Plan-2.jpg

 

La place Sainte Catherine, ainsi que l’église qui nous est si familière n’existe pas encore, la place est encore qu’un  bassin de l’ancien port de Bruxelles, et le début des travaux de l’église débuteront en 1854, dont l’architecte est M. Joseph Poelaert.

L’entrée de l’église est située rue Sainte Catherine. C’est dans cette église que mon ancêtre maternelle, Franciscus  De Gyns a été baptisé, le 17 février 1736. Il décéda en 1791 à l’hôpital Saint-Jean.

Et également visible sur le plan, près du marché aux grains, un petit bout de la 1ère enceinte de la ville de Bruxelles.

 

Future-place-Sainte-Catherine.jpg
Tableau de Henri Lallemand (Musée des Beaux-Arts, ruxelles, 1839)
Photo 1

 

 

MarchStCath-2-(F154-4).jpg
Hier, le marché de la place Sainte Catherine
Photo 2

 

 

rue-sainte-catherine.jpg
La rue Sainte Catherine en direction du centre ville
Photo 3

 

Mer du Nord.JPG

Le marché en novembre 2011
Photo 4

 

Placedame.jpg
Photo 5
Le bâtiment rouge, apparaît sur plusieurs photos! Il doit être ancien ?
Y a t’il parmi les visiteurs, quelqu’un qui connaît la raison d’être du bâtiment, autre que commerciale ?

guillaume.jpg

 

Et oui Guillaume et Roger, ont raison.

L’usine électrique sera établie dans une dépendance de la Brasserie Van Volxem, rue Sainte Catherine.
C’est le novembre 1893, à 12h.30 que le bourgmestre Charles Buls, inaugura la Centrale électrique.
Pour ce faire, il tourna  le commutateur qui allait mettre définitivement l’usine centrale en communication avec le réseau d’éclairage de la ville : toutes les lampes  s’allument chez les abonnés.

L’électricité pour quel quartier de la ville ?

Les nouveaux quartiers autour de la colonne du Congrès, la rue Royale, l’avenue Louise, la rue de la Loi et son riche quartier Léopold.

La lumière électrique doit rester un éclairage de luxe et ne doit pas concurrencer le prix du gaz.
Les plaquettes de « Gaz aux étages » ne sont pas près de disparaître. Le Gaz restera la lumière des classes moyennes, et des petits magasins.  hei ma vast ?

25112011-gaz.jpg

 

Sel.jpg
Photo 6

Pendant des siècles, le sel fut une denrée rare et très chère.

Durant la guerre de 14, les ménagères munies de leur carnet de mariage, purent pour 10 centimes  recevoir un kilo de sel. 

 

Drogeurie.jpg
Photo 7

Années 40, une Nash 1931,, suivie d’une Oldsmobile 1938

 

au-Pécheur.jpg
Photo 8

 Les maison de l’ancien quai au sel.

 

photo de Guillaume.jpg
Photo 9

 

Cat110jpg.jpg
Photo 10

Place Sainte Catherine  en 2011

petit-chou.jpg
Photo 11

C’est la soeur de Léon, qui est responsable du restaurant
« Le Petit Chou de Bruxelles » au Vieux Marché aux Grains.
Le restaurant, serait bâti sur les anciens fossés de la 1er enceinte de Bruxelles.

rue-Sainte-Catherine-novembre-11.jpg
Photo 12

La rue Sainte Catherine, côté gauche.

 

 

Cat1.jpg
Photo 13

 

Cat2.jpg

 Photo 14 – merci à Guillaume

 

bruxelles,porte de flandre,porte de namur

Photo 15 – Novembre 2011 

 

bruxelles,porte de flandre,porte de namur

 Photo 16

 

Cette photo est prise depuis la tour de la 1ere église Sainte-Catherine.
On voit bien  une partie des halles, et à gauche  le passage vouté donnant accès à la rue Grétry.

Le passage est fermé de nos jours (2011), cet endroit était sale est dégoutant, Bien que l’on peut le regretter, la ville a pris la bonne décision,  l’odeur de merde et de pisse, etc. était devenu insupportable.

A droite,  la rue Marché aux Poulets, en direction des grands boulevards. La photo date de 1880-85, il n’est pas encore question du Grand magasin de la Bourse.  La Bourse de Commerce est bien là.

 

 

Diapositives de Bruxelles

Quelques photos (diapositives) de Bruxelles ville, prisent dans les années 70, par bibi.
Choses promises, choses dues.

J’ai rendu la photo difficilement méconnaissable, mais connaissant le talent de Nicky,
je suis certain qu’il mettra les visiteurs du blog sur la piste.

Une dernière chose, je ne suis plus retourné dans cette RUE depuis la prise de vue.

Comme je le pensais, Nicky a situé la rue du Musée, combien d’entre nous ont emprunté cette rue ? Mais qui sait où se situe cette rue à Bruxelles ?

 

1.JPG
Photo 1

A gauche seule les pierres restent de l’entrée de la petite rue du Musée

 

petite-rue-du-musée.jpg
Photo de Nicky Luppens. 

petite-rue-du-Musée.jpg

La petite rue du Musée en 1955, en direction du Coudenberg

2.JPG
Photo 2

 

3.JPG
Photo 3

photonicky.jpg

Photo de Nicky Luppens – année 1997

4.JPG

Photo 4

 

 

5.JPG
Photo 5

 

6.JPG
Photo 6

La Façade d’entrée du Palais de Charles-Alexandre de Lorraine

C’est ici aussi les huit premières années de l’U.L.B, en 1834.
(non, non, pas rue des Sols)

 

AN1.jpg

 Photo 7

AN2.jpg

 Photo 8

Du palais de Charles de Lorraine ne subsiste aujourd’hui qu’une infime partie. Celle-ci correspond à peu près aux nouveaux appartements d’été du Duc qui vers 1760 sont venus se substituer à l’aile Est de l’ancien palais de Nassau. Dans l’état actuel des choses il est difficile sur le terrain de se faire une idée concrète de ce à quoi ressemblait le palais du gouverneur en son temps. L’histoire tumultueuse du quartier a transformé radicalement son aspect d’origine. Les interventions principales remontent aux années 1825-1827, 1879 et 1960.

Pendant la période française, la Ville de Bruxelles acheta le palais de Charles-Alexandre de Lorraine pour y installer bibliothèque, galerie de tableaux et cabinet de physique et d’histoire naturelle constituant le Musée du département de la Dyle, un des quinze musées départementaux créés à l’initiative de Napoléon, dans le cadre de la décentralisation du Louvre (1801). Ses collections, ouvertes au public en 1803, sont le résultat de plusieurs apports successifs : les œuvres d’art saisies par la République française, soit abandonnées (1798) dans les anciens dépôts, soit restituées par l’occupant à trois reprises (1802, 1811 et 1815), les donations de Guillaume Ier des Pays-Bas et la collection d’art contemporain du Ministère de l’Intérieur (1834). Rachetées par l’Etat à la Ville qui en était encore propriétaire, elles forment l’embryon du patrimoine artistique et littéraire belge qui sera, petit à petit, concentré autour de la future place du Musée.

 

Charles-de-Lorraine1.jpg

Charles-de-Lorraine2.jpg

Extrait de ; « Patrimoine bruxellois à roulettes » – François SAMIN & Henri SEMPO

 

061_001.jpg

Photo 9 

Old.jpg

Photo  10 – merci à Jef pour les photos  9 et 10.

Oct29&03.JPG

Photo 11

 

Oct29&04.JPG

Photo 12

 

Oct29&02.JPG

Photo 14 

Nov11&02.JPG

Photo 15 

Palais-de-Justice.jpg

 Photo 16

L’intrus

Retrouvailles des gens de Notre Dame-au-Rouge
Réunion école 7 et 15 organisée par Jeannine Goossens

cherchez l’intrus.

 

L'intrus.jpg
Photo 1

 

Gilbert-Andrée-Marie-Jeanne.jpg
Photo 2

L’intrus en gros plans.

 

 

Sans-titre-1.jpg

Photo 3

L’intrus, et Monixke et Nicky.

 

Gilbert-&-Nicky.jpg

Photo  d’ Eddy

 

Guillaume-et-Andrée.jpg

Photo 4

Guillaume et Andrée

Arthur-et-Monique.jpg

Arthur et Monique.
Turre, habitait la rue du Dam, et son papa était un « luteur à la foire ».
Monique, habitait la compagne (Anderlecht) ;o)

Marie-Jeanne-et-Andrée.jpg
Photo 5

Marie-Jeanne et Andrée

 

Monique-et-Andrée.jpg

Photo 6

Andrée et Monique De Gyns.

 

 

Marie-Jeanne-Andrée-Monique.jpg

Photo 7

Marie-Jeanne – Andrée et Monique.

 

Retrouvailles.jpg

 Photo 8

55 ans … et quelques rides séparent ces photos

A l’occasion de la réunion organisée par Jeanine Goossens, des amies de Bruxelles anecdotique et Notre Dame au Rouge se sont retrouvés après 55ans.

Andrée,  Monique et Marie Jeanne ne s’étaient plus revues depuis l’école primaire n° 17 et c’est pas sans émotions que la rencontre a eu lieu.

Après  échanges de photos , d’adresses et de numéros de téléphone , c’est certain qu’elles n’attendront plus 55 ans pour se revoir !

 

 

1.jpg

 Photo 9

A l’avant plan, Nelly la fille de Guillaume, Jeannine (maman de Nelly)

 

Roger-Baiwir.jpg

Photo 10

Debout, Roger Baiwir

 

Roger Baiwir.jpg.jpg

Photo 11

A 1 Roger Baiwir, il y a 55 ans.
Une fois, j’ai revu Roger rue de Namur alors que je vendais des journaux.

 

René.jpg
Photo 12

 

René Jansen, Betty Simon et Jeanne Kohne.

Derrière eux, Jeannine Goossens, la dame à qui on doit de se réunir deux fois par an et son mari François.

 

 

Jeanne-Marie-Jeanne.jpg
Photo 14

Jeanne, Marie Jeanne épouse de Gérard et Marie Jeanne épouse de Jefke.

 

 

DSCN0078.jpg

Photo 15

Groupe d’enfants de l’école maternelle n° 7 de la rue Haute.
Je suis sur la photo, mais sous quel déguisement ?

 

 

pierrotdisque.jpg

Photo 16

Pierrot – francine – Andrée et René. (un beau Menneke)

 

Verre-vide.jpg

Photo 17

Emile Janssens et son épouse.

 

Emile.jpg

Photo 18

Mimile et turre, élèves de l’école 4

 

FB.JPG

Photo 19

 

 

RSCN0136.jpg

 
Photo 20

Monique,  Andrée, francine et Jeanne.

 

 

Et comme tout bon film en Technicolor la journée c’est terminée par
un baiser de René et Betty

 

René-et-Bet.jpg

THE END 

 

Photos de Monique Roggeman, Eddy VKH & André Colard.
Et un GRAND merci à Jeannine Goossens, l’organisatrice de cette belle réunion.

 

La Boîte aux souvenirs

 

Gérard1.jpg

 

Une caisse d’Epargne existait au café de Charles Baur dans la rue des Ménages « de Deevestroet ». Le versement hebdomadaire était en 1949, de 70 francs pour une cagnotte de 3.640 francs l’an.

Pour augmenter l’avoir de cette épargne, il était organisé des tombolas,, concours « de Vogelpik« , de jacquet, de cartes, etc…,etc…

L’épargne réalisée a servi à alimenter, en 1950, la caisse du Vélo-club du lieu dont le but était de réaliser un voyage en vélo en France, à la côte d’azur. Le déplacement dura un mois.

Le trajet fut le suivant ; départ en train de Bruxelles midi. Destination  Aix-en-Provence, où commençait la randonnée cycliste qui passait par Marseille, Toulon, Saint-Raphaël, Canne, Nice (repos de 3 jours), Monaco, Puget-Théniers, Guillaume, Barcelonnette, Gap, Grenoble et, là, embarquement en train pour Paris.

Les courageux sportifs des Marolles, ont tenu à immortaliser en photo le départ pour ce voyage qui durât trente jours dans le plaisir le plus complet sans anicroche, ni disputes.

Ecrit par Henri SEMPO.

 

Merci à Gérard LARDE, pour les documents.

 

Gérard2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parc Marie Josée.

 

Situé entre le boulevard Machtens et les avenues Baeck et de-Roovere, le parc Marie-José a le mérite d’offrir, en milieu urbanisé, quatre hectares de végétation typique des sous-bois brabançons. Dès l’entrée, la statue du Mahatma Gandhi, majestueusement impassible, donne le ton. Plus loin, les pistes de pétanque, une petite plaine de jeux, un terrain de football et une piste de planche à roulettes font le bonheur des enfants du quartier. Les trois étangs, peuplés de hérons, de cygnes blancs et noirs et d’oies sauvages, font écho à la hêtraie acidiphile et au sous-bois, refuges des pics-verts et des perroquets verts.

 

 

Numériser0001.jpg

Photo 1

L’entrée principale du parc Marie-Josée

 

 

3.jpg
Photo 2

Le Château datant datant 1600 et l’Etang.

 

2.jpg

Photo 3

 

La statue de Mahâtma Ghandi, celle-ci fut inaugurée en 1969, à
l’occasion du centenaire de la naissance de l’homme politique et philosophe indien.
photo de 2008 – images de Guillaume Kekenbosch