Expo de Bruxelles 1935

Exposition de Bruxelles 1935

expo1935

Images de Léon Paris

LEON 35

Expo 1935

Expo 1935 001

Expo 1935 002

Expo 1935 003

Expo 1935 004

Expo 1935 005

Expo 1935 006

Expo 1935 007

Et encore

Expo 35

Photo 1

Ma maman 18 ans à l’expo 1935 et ma grand mère , toutes deux au centre de la photo .
Ma bobonne travaillait dans les cuisines d’un établissement du  » Vieux Bruxelles » avec l’aide de sa fille .

Ecrit par Andrée Bolsius

 

Expo 351

Photo 2

Expo 352

Photo 3

Expo 353

 

Photo 4

Expo 354

 

Sur le muret Maman avec des collègues et sa jeune soeur venue lui rendre visite .

Une partie du personnel avec le boss avant que maman ne prenne du gallon et devienne
serveuse avec le beau costume dans lequel elle était si jolie .

Le cours d’eau est sensé représenter la Senne.

Pont fortifié

Photo 0

La Senne oui Andrée, mais aussi un vestige de la 1er enceinte de Bruxelles
Site actuel du Bd. Anspach côté impair.
Près de la Place fontainas

Expo 355

 

L’exposition universelle de 1935 c’est aussi le Planétarium de Bruxelles  . Il portait alors le nom d’Alberteum.

Exploité jusqu’en 1939  le Planétarium connut une deuxième inauguration en 1954, avant de fermer ses portes en 1966 suite à la dégradation inquiétante du bâtiment.

La Ville de Bruxelles prit la décision, fin 1968, de démolir l’ensemble de l’Alberteum et de reconstruire sur les mêmes lieux un nouveau Planétarium. Il sera achevé en 1974 et inauguré en 1976.

Autre anecdote ,

La statue qui fait face au musée Africain de Tervuren est l’oeuvre du sculpteur animalier Albéric Collin.

Elle représente un éléphant surmonté par quatre guerriers congolais et était située en 1935 devant le palais du Congo Belge

Ecrit par André COLARD

Expo 356

sc00009f5501-1

André COLARD

sc00006677-1

Je me souviens également très bien de cet endroit ,  j’y allait souvent avec mes parents jusqu’en 1953.
La photo est malheureusement très mauvaise , mais il s’agit bien de ces canots à moteur électrique.
Il y avait aussi une colonie de jour qui se trouvait approximativement à hauteur du futur pavillon Américain et qui s’appelait P.E.R.A  c’est à dire le « Parc d’Enfants Reine Astrid » … et qui n’a rien à voir avec celui d’Anderlecht.

Ce bâtiment était probablement un « vestige » de l’expo de 1935.

En fonctionnement de 1937 à 1967 ce parc a été inauguré en 1939 par SAR la Princesse Joséphine Charlotte.
Démolition des locaux pour l’Expo 58 et reconstruction par la ville d’un complexe équivalent qui a été inauguré le 24 mars 1958  par L.Cooremans bourgmestre de Bruxelles

En 1966 / 67 , reprise du Parc par la ville de Bruxelles

Source : Archives de l’instruction publique de la ville de Bruxelles.

Ecrit par André COLARD

 

Papa+Roger bateau (F50-5)

Photo de Roger COME

Roger avec son père dans un des petits canots électriques de l’expo de Bruxelles en 1935.

Palais Centenaire (F50-6)

Photo de Roger COME

la Palais du Centenaire dans son état de l’époque (1935)

Meli

 

Bruxelles 1935

Bruxelles 1935 001

Bruxelles 1935 002

Bruxelles 1935 003

Bruxelles 1935 004

Bruxelles 1935 005

 

Publicités

37 réflexions sur « Expo de Bruxelles 1935 »

  1. Ma maman 18 ans à l’expo 1935 et ma grand mère , toutes deux au centre de la photo .
    Ma bobonne travaillait dans les cuisines d’un établissement du  » Vieux Bruxelles » avec l’aide de sa fille .

    J'aime

  2. Sur le muret Maman avec des collègues et sa jeune soeur venue lui rendre visite .

    Une partie du personnel avec le boss avant que maman ne prenne du gallon et devienne
    serveuse avec le beau costume dans lequel elle était si jolie .

    Le cours d’eau est sensé représenter la Senne.

    J'aime

  3. Salut Pierrot ,

    L’ article sur l’expo de 1935 m’a amené à découvrir 2 anecdotes , l’une sur le planétarium et l’autre sur l’éléphant à l’entrée du musée de Tervuren …

    L’exposition universelle de 1935 c’est aussi le Planétarium de Bruxelles . Il portait alors le nom d’Alberteum.

    Exploité jusqu’en 1939 le Planétarium connut une deuxième inauguration en 1954, avant de fermer ses portes en 1966 suite à la dégradation inquiétante du bâtiment.

    La Ville de Bruxelles prit la décision, fin 1968, de démolir l’ensemble de l’Alberteum et de reconstruire sur les mêmes lieux un nouveau Planétarium. Il sera achevé en 1974 et inauguré en 1976.

    L’autre anecdote ,

    La statue qui fait face au musée Africain de Tervuren est l’oeuvre du sculpteur animalier Albéric Collin.

    Elle représente un éléphant surmonté par quatre guerriers congolais et était située en 1935 devant le palais du Congo Belge

    A+/André

    J'aime

  4. J’y ai été pendant l’Expo de 58.
    Mais sç défilait tellement vite que je peinais à m’y retrouver dans les constellations.
    Al’expo de 58, au stand USA, c’est là que j’ai vu la première démonstartion d’un ordinateur: un monstre commandé avec des potentiomètres (et non un clavier) pour figurer la coube d’amortissemnt d’un cahos sur la suspension d’une voiture en fonction du réglage des amortisseurs et de la réaction ( compositions de l’acier) des ressorts.

    J'aime

  5. …Andrée pour tes très belles photos.
    Je pense que de cette expo de 1935 il ne reste plus que le palais principal qui est toujours là, pour l’ expo de 1958 ils l’ avaient habillé avec un pardessus blanc.

    J'aime

  6. Autre souvenir du coin:
    Je ne sais si c’était en 35, ou un peu plus tard, mais il y avait un petit étang avec des petits canots électriques et j’avais fait un tour avec mon père.
    Après la guerre, il y avait aussi une piste où j’allais faire du patin à roulettes.

    J'aime

  7. Quatre mois avant sa fin tragique , la reine Astrid avait accompagné le roi Léopold, III, le comte de Flandre et la princesse Joséphine-Charlotte,le samedi 27 avril, en voiture à la Daumont , au Heysel, pour inaugurer la grande Exposition universelle de 1935.
    Il est temps qu’un peu d’air frais circule dans l’économie du monde, avait déclaré le roi.
    La Belgique fait en ce moment un effort d’une exceptionnelle ampleur.
    Déjà les signes précurseurs de temps meilleurs sont apparus et ont été renforcé nos espoirs.
    Il ne suffit pas que le pays regroupe ses forces dans l’ordre matériel, il faut qu’il les rassemble dans l’ordre moral.
    Adaptons nos énergies aux nécessités d’une vie nouvelle en tenant compte des enseignements du passé.
    On devait trouver le même angle d’attaque dans le discours du bourgmestre Adolphe Max:
    Un idéal plus haut et plus large nous guidait :contribuer à la reprise des relations économiques entre tous les peuples, donner aux nations , à peine remises des secousses d’une tourmente sans exemple, l’occasion de renouer les liens de leur collaboration ancienne et de la développer dans l’émulation féconde de la paix.
    Ce fut un beau succès .
    Avec une émotion forte dans la nuit du 9 au 10 juillet le feu détruisit une vingtaine de baraques : au parc des d’attractions de l’Expo, mais aucune installation majeure ne fut atteinte et les dégâts furent réduits au minimum.
    Source le journal le « Soir » de 1935.
    On devait trouver le même angle

    J'aime

  8. Le bain de natation de la photo n’est pas celui de MELI mais bien d’un des établissements qui se trouvaient plus loin chaussée de Meise.
    Le Meli de mes souvenirs est celui du Heysel côté avenue Houba Destrooper

    Lors de l’exposition mondiale de 1958 Meli réalisa à côté de l’ATOMIUM un pavillon de 1200 m² avec, à l’intérieur les fontaines dansantes, un show sur les abeilles et un énorme espace de vente

    Après l’expo ’58, Meli reçut l’autorisation de réaliser un parc sur les anciens terrains de “La Belgique Joyeuse ». Une version réduite du premier Meli ouvert en 1935 à Adinkerke était née !

    C’était devenu, tout comme l’atomium un endroit privilégié.

    En 1987 le Meli au Heysel dut céder la place à l’actuel Brupark et au complexe Kinepolis.

    Une anecdote , lors de la fermeture du Meli, les perruches des volières ont été lâchées et sont allées occuper les parcs de la région. Aux parcs d’Osseghem, Josaphat, Duden, on peut facilement croiser l’une ou l’autre d’entre elles.

    A+/André

    J'aime

  9. Lors de l’exposition mondiale de 1958 le Meli réalisa un pavillon de 1200 m² avec, à l’intérieur les fontaines dansantes, un show sur les abeilles et un énorme espace de vente.
    De cette façon des milliers de visiteurs firent la connaissance du Meli et ses produits.
    Après l’expo ’58, Meli reçut l’autorisation de réaliser un parc sur les anciens terrains de “La Belgique Joyeuse ». Une version réduite (4.5ha) du Meli à Adinkerke était née !
    Des milliers d’autobus de passage à Bruxelles ou traversant la capitale y firent halte.
    C’était devenu, tout comme l’atomium, ou l’Observatoire, un endroit privilégié.
    En outre la jeunesse bruxelloise pouvait prendre connaissance de la nature et des animaux dans le parc des oiseaux et dans le zoo.
    En 1987 le Meli au Heizel dut céder la place à l’actuel Brupark et au complex Kinepolis.
    Source: le site de Meli.

    J'aime

  10. Tout comme mon homonyme andré colard je me souviens tres bien du pavillon américain de la télévision en couleur mais aussi du cinerama qui projetait l’arrivée à new york en bateau sans me douter que je me rendrai 3 fois plus tard à la big apple(1980-1984)et 2001 peu avant les évenements

    J'aime

  11. Je me souviens de la construction du planétarium de 1974, on était gamins et souvent on allais jouer sur le chantier.
    Il y avais aussi sur le même trottoir 2 vieux camions militaire abandonnés qui sont resté là des années, qui se souviens de ça?

    J'aime

  12. Bonjour à tous,
    Est-ce que quelqu’un peut me dire si le Meli ParK Heysel exposait une réplique de l’Atomium miniature (ou la maquette de l’Atomium?) et une réplique de la statue de la Lierté vers 1974? Ou est-ce que quelqu’un connait l’endroit en Belgique où étaient exposées ces deux miniatures ces années là? D’avance merci à tous pour vos réponses.

    J'aime

  13. Il me semble que dans les années 70, au parc Meli du Heysel, il y avait
    « une mini Europe »où l’on pouvait voir les reproductions de la Tour Effel, de l’atomium, de la tour de Pise etc.à une plus petite échelle.
    Personellement, je n’y suis jamais allée

    J'aime

  14. Merci pour ces infos! Mon but est de localiser un endroit sur une photo datant de 1974 (donc, bien avant Mini-Europe!). J’ai en fait 3 photos de la même série où les personnages sont photographiés devant un mini Atomium (dont la taille est plus grande qu’un être humain), puis devant la statue de la Liberté et une autre devant un globe terrestre. Mais je ne suis pas sûr que ces photos ont été prises en Belgique. Car je ne sais pas s’il y avait à cet endroit cette réplique la statue de la Liberté, et une de mes connaissances pense (sans certitude) que le mini Atomium était plus petit que celui de la photo…
    Si quelqu’un a plus de précisions…
    Merci d’avance.

    J'aime

  15. Comme francine, je n’ai jamais mis les roues à « Mini Europe » du Heysel.
    Si je reçois les photos, je les mettrai volontier sur le blog,.

    J'aime

  16. expo 1935 bruxelles un train de marchandise a existe il partait de centenaire vers haren buda pouvez vous me donner d’aures details merci

    J'aime

  17. La Sint-Annalaan actuelle au bout de la rue de Wand entre Strombeek et Grimbergen n’existait pas. C’était une ligne de chemin de fer provisoire qui reliait les palais du Centenaire à la gare de triage de Schaerbeek, via le pont de Buda. Le 10 janvier 1935 le train percutât le boerentram (G) à hauteur de la rue St Anne à Strombeek. Je possède la photo si vous souhaitez.
    Jeancke

    J'aime

  18. Ah oui j’oublie, le commentaire précédent en réponse pour Mr Kistermann.
    Une bonne et heureuse année 2013 à tous les amis du blog.
    Jeancke

    J'aime

  19. Je me souviens vaguement de la construction de l’expo, mon Bonpa m’y avait emmené un dimanche en voiture et m’avais monté sur une petite loco à vapeur genre Decauville. Le rêve!
    Ensuite de quoi, ma Bonne Maman m’avait acheté un petit train petite loco identique à ressort avec 2 petits wagonnets bascualants (roulait au sol sans rails, roues de la loco avec bandages caoutchouc) à un magasin de jouets qui existait à gauche quand on montait le Mont des Arts (de l’époque). Il y avait aussi un magasin (e même?) qui vendait des coquilles comme une praire, quand on le mettait dans un verre d’eau, le coquillage s’ouvrait et en sortait une fleur en papier, je crois que c’était chinois ou japonais)
    Comme quoi c’est curieux la mémoire, quand on est gamin, on oublie des choses importantes mais on se souvient de détails (vraiment sans importance)
    Je vous souhaite à tous une bonne Année 2013

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s