Impasse du Cadre

Impasse du Cadre

Cadre 4

Doc n° 1

Cadre 1

 Photo n° 1

Cadre 2

Photo n° 3

Cadre 3

Source : Ville de Bruxelles – Comité officiel de Patronage des Habitations ouvrières et des institutions de Prévoyance.
ENQUETE 1934 – TOME II

Josiane Kohne - Imp

Josiane Kohne, née en 1953.
Photo prise dans l’impasse du Cadre, où habitaient les amis de la Grand-Mère de Josiane Köhne.

Plan - Imp

Source : Impasses des Marolles – Cercle d’Histoire et d’Archéologie – 1985 – Exemplaire Carmen Chantilly de 140 gr. numérotés de 1 à 200.
Exemplaire 161

Dessin imp

 

Dessin de l’Impasse du Cadre – Le Soir Illustée 1956.

Publicités

17 réflexions sur « Impasse du Cadre »

  1. Belle doc Pierrot, merci;o)
    A lire le texte on peut très bien comprendre que Jacqmotte ne faisait pas que donner sa bonne odeur de café dans le quartier hein!
    PS.Héééé Léon…t’ as vu…une cheminée!

    J'aime

  2. rue du Miroir,82 à côté du piopulaire café <> où dans les années 20 on pouvait avoir pour 50 centimes un bol de soupe et deux tartines,s’ouvrait un couloir qui menait à une très grande cour carrée entourée d’une douzoune de maisons.Cette cour,encombrée de charettes à bras ,retentissait constamentdes conversations et des disputes des marchandes ambulantes et des du marché de la Chapelle.Cette impasse était plus connue sous le nom de Schaaitpoort.Elle avait jadis un couloir de communication avec l’impasse du Camélia,qui s’ouvrait rue Haute,97.
    source: les rue disparues de Bruxelles.

    J'aime

  3. …des infos pour l’ Impasse du Cadre;
    Avant d’ être du Cadre elle se nommait Orts!
    Le propriétaire était Monsieur Orts et son impasse porta son nom (Impasse Orts) jusqu’ en 1880. L’ échevin Orts (probablement Auguste) hérita l’ impasse de Jean-Baptiste Orts.
    En 1866 il y avait 13 maisons pour 18 ménages et 92 habitants.
    En 1920 il y avait 9 maisons pour 35 ménages et 102 habitants.
    Diminution des maisons mais augmentation des habitants!!!
    Elle était située entre la rue Blaes et la rue Haute en montant à gauche.
    Je crois que les murs de l’ école N°15 étaient mitoyens avec cette impasse du Cadre(à voir)?

    J'aime

  4. Impasse ORTS, impasse situé rue du Miroir,96.
    Source : Dictionnaire Historique des rues, places….de Bruxelles.
    Eugène Bochart – 1857.

    A une trentaine de mètres de la rue Haute, s’ouvrait jadis une impasse coudée, appartenant à la famille de l’échevin Orts, père de la rue de ce nom en face de
    La Bourse.
    On la nomma donc officiellement impasse Orts en 1853, nom changé le 7 décembre 1880
    En impasse du cadre, précisément le jour où l’on baptisa en rue Auguste Orts l’ancienne rue Middeleer, ce cul de sac recourbé en direction de la rue Haute était assez imposant,
    Habité avant la guerre de 14-18 par 120 personnes.
    Source : Bruxelles 1000 Une Histoire Capitale – Volume 2 – Jacques Dubreucq

    J'aime

  5. …et bien Francine, il n’ y a plus qu’ à attendre que Sweet-Dalida nous donne des renseignements sur ses exploits extra-scolaires vu que son école était à coté de l’ impasse…elle a bien un stuut à raconter là-dessus!

    J'aime

  6. Oui Raaare FRANCINE tu as raison le café « FINTJE » de la rue du Miroir a été repris + tard par « MASCOTTE ».

    Ce café a été le témoin d’une très grave affaire — j’en ai parlé dans un post (mais où ? chez « SOFEI » ?), bref « MASCOTTE » a été — entre autres — interdite de tenir encore commerce à son nom!

    « MASCOTTE » est décédée depuis de nombreuses années, elle était la maman de Léon LESKENS (LORENZO) et son mari est actuellement hébergé dans un hôme anderlechtois (rue PUCCINI) hei ma vast ?

    J'aime

  7. Je vais peut-être te décevoir mais de l’école 15 je n’ai pas vraiment des stuuts à raconter. Je n’étais pas une bonne élève et en plus j’étais d’une timidité maladive, je rougissais pour un rien à cette époque . On peut me considérer comme une petite fille sage,sans histoires le contraire d’un garçon manqué ( iene waais belleke comme disait le crijtzak . Souvent dans ma classe on recevait des punitions générales dont je faisais partie du lot alors que je n’avais rien fait. Pour en revenir à l’impasse je me souviens juste qu’à droite de l’école il y avait une porte, je n’y suis jamais pénétrée. A côté une épicerie devenue ensuite un café , puis le magasin de cigarettes où j’allais chercher les cigares de Gust et son journal.

    J'aime

  8. francine a fait une « babelke » au téléphone avec la fille de Jean DARLING, ce matin.
    elle était très contente de voir les photos de l’impasse du Cadre. Sa maman petite fille a habité dans l’impsse.

    J'aime

  9. Je « connaissais » l’impasse du cadre et pourtant je n’y jamais mis les pieds, alors, alors c’est simple c’est dans cet endroit que mon père est né le 13 février 1900.

    J'aime

  10. Bonjour à tous
    Comme vous m’avez déjà aidé au sujet de l’impasse du Cadre, je viens encore vous demander de l’aide……

    Je suis fervente de généalogie et en cherchant du coté des ancêtres de mon mari, dans un document je trouve

    « au moment de son mariage il habite ruelle de la mort 44 »
    et cela vers 1822.

    Quelqu’un sait-il ou était situé cette ruelle ?

    De toute façon merci d’avance et bravo pour votre site.

    Mireille

    J'aime

  11. Peut-être une piste à creuser par ici;
    Allée des Morts; ruelle par où passaient les cortèges funèbres de l’ église St-Nicolas. Au 17 ème nommée « Impasse des Gueux » et après 1853 « Impasse du Beffroi ».
    Dans la rue Tabora, le couloir qui mène à « La Bécasse » serait un vestige de cette ruelle ou impasse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s