Fontaines

Entrée du Bois de la Cambre.

Fontaine

Description

Monument en pierre reconstituée, rehaussée de bronze, placé en 1949 et conçu par les architectes Maurice Houyoux et Joseph Diongre.

Le poète Odilon-Jean Périer (1901-1928) habitait au no 50 de la rue Defacqz, puis au no 268 avenue Louise.

Le monument offre au passant un espace de méditation, circonscrit par un pavement en grandes dalles carrées et composé d’un long banc et d’une petite fontaine, aux lignes épurées. La fontaine présente sur un socle évasé une vasque circulaire d’où surgit une colonnette.

 

Fontaine

Des vers du poète rehaussent l’ensemble. Sur le banc : « qui m’écoute chanter me garde de mourir ». Sur la vasque : « je t’offre un verre d’eau glacée n’y touche pas distraitement il est le prix d’une pensée sans ornement ».
Source du texte -Archives
DEROM, P. (dir.), Les sculptures de Bruxelles, Galerie Patrick Derom – Pandora, Bruxelles – Anvers, 2000, p. 226.
DEROM, P. (dir.), Les sculptures de Bruxelles. Inventaire. Catalogue raisonné, Galerie Patrick Derom, Bruxelles, 2002, p. 68.
GOFFIN, J., Sur les pas des écrivains à Bruxelles. Guide, Octogone, Bruxelles, 1998, pp. 59-60.
Photos : Pierrot Heymbeeck (2018).
Publicités

Ommegang 2018

L’Ommegang révèle chaque année des détails insoupçonnés de l’histoire de Bruxelles. Ce cortège impressionnant illustre plusieurs aspects de notre folklore national et séduit par une forme de magie visuelle ainsi que par de nombreuses animations.

Quelque 1400 participants en costumes éblouissants évoquent dans la capitale des Pays-d’en-Bas la présentation de Charles Quint et de son fils, l’infant Philippe (futur Philippe II).

Texte de : http://www.ommegang.be/
Images de :  Pierrot Heymbeeck

VERLAINE ET RIMBAUD Lire la suite « Ommegang 2018 »